Bienvenue

L'Auberge-RefugeCher visiteur, nous vous souhaitons la bienvenue à l’Auberge-Refuge La Vouivre au Lac de Taney (anciennement « Chez Nicole »). Dans ce cadre chaleureux, Marc et Esther sauront vous accueillir avec joie et bonne humeur.

Comment arriver à Taney // GoogleMaps

On parvient à Taney en quittant la route nationale à Vouvry, chef-lieu de la commune du même nom. De là, 8 km de route de montagne vous amènent au terminus de l’aventure motorisée: le parking du Flon. Depuis là, à pied, vous avez alors le choix entre la route non goudronnée ou le sentier des chèvres. Quel que soit votre choix, il faut compter environ 1h de marche jusqu’au col de Taney. « Les véhicules 4×4 avec démultiplication sur toutes les vitesses ont le droit de monter jusqu’au col de Taney, où il y a un petit parking sur la droite » Pour ceux qui ne veulent ou peuvent pas effectuer la montée à pied ou en voiture, il existe la possibilité de prendre un taxi 4×4 au Flon.

Lorsque vous atteignez les 1440 mètres du Col de Taney, se dévoile un des plus merveilleux paysages alpestres qui soit. À votre gauche, le Chambairy, du haut de ses 2206 mètres, domine les Montagnes de l’Au et le Vallon de Verne. En face de vous se dressent les Jumelles, deux pitons rocheux orgueilleux; le marcheur qui a un peu d’expérience peut assez aisément atteindre la Grande Jumelle en passant par le chalet de la Combe. À leur droite, le Grammont est un belvédère incomparable qui plonge sur le Lac Léman et ses rives et vous ouvre l’horizon depuis le Mont-Blanc jusqu’aux Dents du Midi. Plus discret, son voisin l’Alamon est aussi plus accessible: 1h30 de marche depuis le Lac de Taney vous amène au sommet. Sentinelle du Col de Taney, le Tâche n’est pas un but de promenade très couru, mais il contribue à « fermer » le cirque de Taney.

Paradis des randonneurs, le site protégé du Lac de Taney offre près de 1500 hectares de faune et de flore hors du commun. Pêcheurs, vous êtes également les bienvenus, truites et ombles vous attendent !

La région de Taney 

C’est un petit pays d’alpes calcaires, avec des flambées de grès rouge et du schiste noir. Ses plus hauts sommets dépassent de peu deux mille mètres. Ils sont taillés en tours, dressés en murailles, tendus de larges pans de gazon.Ils ont des vides aériens, des pitons pyramidaux, de douces prairies, de la grâce, du charme. Ils ne sont pas célèbres.

De prime abord, on pense que le tour en sera vite fait. Trente ans plus tard, on y retourne encore. Parce que l’on y a laissé beaucoup de soi : des rêveries, des heures légères, l’esprit plus clair, une âme pacifiée. Tout ce que le train du monde nous dispute ou nous défend.

Daniel Anet

La météo à Taney

Translate